Les Seins

Histoire de mes seins - La Musardine

Cliquez sur la couverture pour voir les articles de presse.

Histoire de mes seins - La Musardine

cliquez ici pour acheter le livre en version numérique (Paypal)

Ces seins-là ont choisi de s’exprimer par la voix de leur propriétaire. Non contents d’être fort visibles, ils sont bavards et critiques les bougres. Aventures et mésaventures, ils racontent tout. Leur premier soutien-gorge, leur premier amour, les moqueries de la sœur, les premiers petits amis, l’angoisse de ce qu’ils deviendront au fil du temps… Ronronnants ou

rugissants, rebelles ou amoureux, en colère ou émoustillés, ils sortent de leurs bonnets, volent de leurs propres ailes…

Voilà donc le parcours sentimental et sensuel d’une paire de seins, depuis le moment où ils ont jailli sur le torse d’une petite fille étonnée jusqu’aux jours où, découvrant leur pouvoir, ils jouissent et s’amusent des regards

Cliquez ici pour acheter le livre en version numérique (Amazon)

qu’on leur porte, des situations surprenantes et cocasses qu’ils provoquent…

Ce livre est un hommage à tous les nibards, doudounes, roberts de la terre.

« A 11 ans, mes seins ont commencé à pousser. Six mois plus tard, je pouvais les faire tenir comme des fruits dans les paumes de mes mains. J’en étais tellement fière que j’ai voulu les montrer à ma sœur. Mais elle m’a envoyée au diable : « Arrête de tout le temps t’observer ! Ce que tu peux être narcissique ! » Et encore, elle ne savait pas que chaque soir, pour mieux parvenir à les admirer, je me faisais un petit strip-tease sur fond de musique douce. Je les empoignais à pleines mains en rejetant le visage en arrière, avec des gestes d’actrices d’Hollywood au bord des piscines (…) « 

 

 

Comment l’idée m’est venue

Histoire de mes seins-Plon

Cliquez sur la couverture pour voir les articles de presse. Première édition chez PLON

L’idée de raconter toute une vie à travers une partie du corps est une idée que j’avais depuis très longtemps. C’était un jeu, une sorte d’exercice de style, je ne pensais pas tenir au-delà de quelques pages ! D’ailleurs très vite, au bout de 10 courts chapitres, je  pensais n’avoir plus rien à dire sur le sujet et je me suis arrêtée. C’est Georges Wolinski, à qui j’ai montré le texte, qui m’a encouragée à continuer : « Votre sujet est beaucoup plus riche que vous ne le pensez ! Allez-y ! Laissez-vous aller !»

VOIE LACTEE

Sculpture de Jacky Kooken

J’étais à la fois surprise et soulagée de sa réaction. Une fois rentrée chez moi, j’ai ajouté un, puis deux chapitres et je me suis rendue compte qu’il avait raison ! J’étais loin d’avoir terminé! Il y avait les seins de la mère, les seins de la grand-mère, les seins de la tante. Seins couchés, penchés, soulevés, offerts. Seins au lycée, dans la rue, à la plage, dans le métro, au cours de tango, seins en danse, en marche, au travail, en voyage, en amour… Une fois que je me suis autorisée à ouvrir les vannes, je ne pouvais plus m’arrêter. J’avais visiblement affaire à une matière, à un sujet inépuisable. Même en s’y prenant à deux mains, on n’en faisait pas le tour !… Et c’est ainsi que de fil en aiguille, de balconnets en dentelles et d’armatures en renflements dodus, j’ai été entraînée dans un étourdissant tour du sein en 80 chapitres, croqué avec malice et tendresse par un Wolinski particulièrement inspiré…

5 réponses à Les Seins

  1. Frédéric dit :

    Bonjour,
    C’est un joli petit livre plein d’humour et de sensualité; j’ai eu eu le plaisir de vous rencontrer l’an dernier au Salon du Livre de Paris et vous me l’avez gentiment dédicacé.

    Cordialement

    Ps: Un deuxième tome serait il possible ?

    • Ayoun Monique dit :

      Merci Frédéric! Je suis contente que vous ayez aimé ! Oui, je me souviens très bien de notre rencontre au Salon du Livre l’an dernier! En ce qui concerne un deuxième tome, non je ne pense pas, mais en revanche je viens d’achever une adaptation théâtrale et serais heureuse d’en parler avec vous. A bientôt j’espère !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *