Biographie

portrait_ayounMonique Ayoun a publié sept livres. Son premier roman s’intitule « Le Radeau du désir » (Belfond), ensuite il y a eu « Viens ! » (qui parle du désir d’enfant autant que du désir tout court), puis « L’Amant de Prague » (roman de passion sur l’incommunicabilité amoureuse) et enfin un pamphlet humoristique sur les seins publié aux éditions Plon : « Histoire de mes seins » (illustré par des dessins de Georges Wolinski).

Chacun de ses romans présente la particularité ludique de renvoyer à une partie du corps: l’hymen pour « Le Radeau du désir », le dos pour « L’Amant de Prague », les seins pour « Histoire de mes seins », etc.

Née à Alger, elle a passé son enfance à Paris et écrit depuis l’âge de 10 ans « pour apaiser, dit-elle, le sentiment de solitude et d’exil légué par ses parents ».

Ayant passé les premières années de sa vie dans le brouillard — son institutrice la croyait sourde ! —, elle commence à se réveiller, grâce à la poésie. La découverte d’Henri Michaux est pour elle une révélation.

Après une maîtrise de lettres sur Henri Michaux, elle bifurque vers le journalisme et collabore à de nombreux journaux et magazines tels Jeune Afrique, Différences, L’Arche, Femme, Biba, Le Nouvel Obs, Psychologies… La psychologie devient son domaine de prédilection et elle se spécialise dans la rubrique « Psycho-Sexe » (dont elle est l’une des pionnières !) des magazines féminins… et même masculins comme Men’s Health, Lui et Playboy. C’est d’ailleurs à  Playboy qu’elle rencontre Wolinski avec qui elle commettra ce joli petit livre insolite et drôle qu’est « Histoire de mes seins ».

Au hasard d’un reportage sur les « Derniers Français d’Algérie », elle revient dans son pays natal et éprouve une émotion qui la surprend. Ce reportage deviendra un livre : «Mon Algérie » (Hugo.doc) écrit en collaboration avec Jean-Pierre Stora. Au fil de ces interviews, elle prend conscience qu’elle exorcise son propre déracinement.

Actuellement, elle est chroniqueuse littéraire à Biba, écrit pour l’Obs et anime également une émission littéraire à Radio Judaïques FM : « Un livre, un destin »…

Georges Wolinski -Monique Ayoun

Fête de signature au Musée de l’Erotisme

Mona Marie Pinsard signature Area

Avec Marie Pinsard chez Edouard à « l’AREA »

Mes plus fidèles lectrices

Mes plus fidèles lectrices

Moi à la Musardine

Lecture au café « Les Editeurs »